• 55, rue Basse Conliège - CS 80101 - 39003 Lons-le-Saunier CEDEX
  • +33 (0)3 84 47 00 60
  • contact@groupe-demain.coop

Rencontre avec Philippe, salarié depuis 20 ans et associé du groupe

Nous vous présentons  aujourd’hui un des salariés les plus anciens… Retour 20 ans en arrière pour Philippe Livet qui a intégré l’entreprise en tant que salarié puis associé, quand il est devenu chef d’équipe au centre de tri en 1997.

Il raconte ses débuts en tant qu'associé : « On m'a sollicité à la constitution de la SCOP » dont il a intégré le premier conseil d’administration, ce qui n’était pas toujours facile à ce moment-là « J'essuyais un petit peu les plâtres et en même temps j'étais en formation d'encadrant technique sur Besançon ».

 

Pourquoi a-t-il voulu devenir associé ? « A l'époque, c'était pour préserver notre entreprise et qu'elle soit toujours dirigée par la même personne, cela s'est fait naturellement. » Pour Philippe, ce statut d’associé est un autre moyen d’envisager son entreprise « c'est un cadre où l'on peut se poser, mettre les choses un peu à plat, mettre en avant ses idées lors des séminaires et des réunions, et puis c'est aussi un moyen de tous se rencontrer.», il en cite un exemple : « Il y a quelques années, on s’est décidé à faire évoluer le projet et à changer de nom. On a déjà abouti à ce changement là en devenant le Groupe Demain.» Quand on lui demande comment il en perçoit l’évolution… « Il y a toujours eu cette progression, ça se redynamise. C'est bien aussi, en tant qu'encadrant technique, de voir qu'on peut toujours proposer des possibilités d'insertion, des postes de travail... ».

Du point de vue de la SCOP, c’est aussi quelque chose de positif : « Si on maintient le développement, ça veut aussi dire qu'il y a des nouvelles personnes qui peuvent adhérer et puis justement apporter leurs idées, découvrir le groupe ». Il apprécie particulièrement lorsque c’est le cas de jeunes salariés « cela veut dire aussi qu'ils trouvent un intérêt à être acteur des décisions et surtout à les comprendre. »

Il a ensuite suivi une première formation d’encadrant technique à Besançon par le CRIF en 1998 et 1999, puis une autre de sauveteur secouriste du travail. En 2005 et 2006, il a suivi une nouvelle formation d’encadrant technique d’insertion par l’AFPA à Besançon. Enfin, il rejoint le site de Conliège au démarrage, quand l’activité autour des DEEE commençait à prendre de l’ampleur, avant le déménagement sur Trivolution. Plus récemment, il a suivi une formation « être un tuteur efficace » par l’AFPA au printemps.

Quant à ses ambitions pour l’avenir du groupe, il faut selon lui pouvoir maintenir l’offre d’emploi, « Il faut toujours être vigilant, porteur de nouvelles idées,  effectivement il faut être un peu inventeur ». Il conclut sur la satisfaction d’être associé d’une SCOP « Tout le monde ne le fait pas, mais c'est un engagement qui permet d'adhérer vraiment à l'entreprise, pas seulement en tant que salarié, mais qui permet d'être considéré comme un acteur qui peut se positionner »

groupe demain logo gris 500px entete
55, rue Basse
Conliège CS 80101
39003 Lons-le-Saunier CEDEX
+33 (0)3 84 47 00 60

S'inscrire à notre newsletter

Réseaux sociaux

© Groupe Demain